Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Budget 2014 : cap sur l'emploi et la croissance

Budget 2014 : cap sur l'emploi et la croissance

Nous avons auditionné ce mercredi en commission des finances les ministres Bernard Cazeneuve et Pierre Moscovici, venus nous présenter le budget 2014.C'est un budget de combat, juste, pour un retour à la croissance et à l'emploi en France. Beaucoup nous disent qu'il est austère, mais réduire la dette, c'est réduire le poids fiscal et financier qui tombera sur les épaules de nos enfants. Partis comme nous le sommes, le déficit tombera sous la barre des 3% fin 2015. Le projet de loi de finance est réaliste, il se base sur des prévisions de croissance de 0.1% de croissance en 2013 et 0.9% en 2014.

Il met en place des efforts sans précédent pour redresser le pays. L’essentiel de l’effort est porté par une réduction dépenses, qui rapporte 15 milliards d’euros, soit 80% de l’effort total. Il sera majoritairement porté par l’Etat et l’administration, à hauteur de 9 milliards.

Parmi les recettes fiscales, qui représentent 3 milliards d’euros, deux tiers d’entre eux proviendront de la lutte contre la fraude fiscale. Le gouvernement a mis en place une politique de sanctions lourdes contre la délinquance fiscale et financière. Au cours de ces trois dernières années, la hausse nette des prélèvements obligatoires a dépassé les 20 milliards d’euros par an. Cette année, cette hausse ne représentera que 3 milliards alors que le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait prévu une hausse de 6 milliards d’euros ! Nous avons préféré un impôt équitablement réparti, pour préserver le pouvoir d’achat. Dans ce souci de protection des ménages, la TVA sur les produits de première nécessité passera de 5.5% à 5%, pour le logement social, la TVA baissera de 19.6% à 5%, et 10% pour les logements intermédiaires. Une décote de l’impôt sur le revenu est mise en place à nouveau après deux années de gel, qui va bénéficier à plus de 6.9 millions de contribuables.

Les Français en difficulté ne seront pas laissés à leur sort : le RSA sera revalorisé, les tarifs sociaux d’électricité et de gaz seront étendus, les plafonds de la CMU-C et l’accès à la complémentaire santé sera revalorisée. Des places en hébergement d’urgence et en solution d’intermédiation locative seront créées. Par ailleurs, le Gouvernement soutient les familles et les jeunes, au travers d’un budget éducation qui augmentera de 46,4 milliards d'euros, matérialisé en partie par la création de plus de 8 000 de professeurs et d’accompagnants.

Le budget de l’emploi, dont je suis rapporteur spécial, augmentera de 900 millions d’euros, pour atteindre 11 milliards. Ce sont autant de moyens pour lutter contre le chômage, grâce notamment aux emplois d’avenir, et aux contrats de génération. Ce sont 150 000 nouveaux emplois d’azenir pour les jeunes de moins de 25 ans, 100 000 contrats de génération, et 340 000 emplois aidés on-marchands qui seront créés. Par ailleurs, pour un accompagnement renforcé des demandeurs d’emploi. Est prévue une réforme des plus-values immobilières qui permettra d’investir dans les PME et les jeunes entreprises innovantes. Le Crédit Impôt Compétitivité Emploi va permettre aux entreprises de se développer et d’investir, ainsi que d’embaucher. Sera créé un Plan d’Epargnes en Actions pour les PME, qui permettra aux Français, via leur épargne, d’être les acteurs directs du soutien à nos entreprises.

La droite n’a aucune leçon à nous donner. Alors qu’au travers de budget exigeant nous redressons les comptes publics et allons vers la croissance, elle n’a fait que creuser le déficit. N’oublions pas qu’en 5 ans, la dette publique, dont le remboursement est devenu notre premier poste budgétaire, a explosé de 600 milliards d’euros, et les dépenses publiques, de 170 milliards.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site