Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Croissance : Le premier résultat du changement

Croissance : Le premier résultat du changement

Au troisième trimestre 2012, le PIB en volume croît de 0,2 % après un recul de 0,1 % au deuxième trimestre. Les dépenses de consommation des ménages rebondissent légèrement (+0,3 % après -0,2 %).

Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) contribue de nouveau positivement à la croissance du PIB : +0,2 point après +0,1 point. Les exportations accélèrent légèrement (+0,5 %).
Par conséquent, le solde du commerce extérieur contribue positivement à la croissance : +0,3 point après –0,4 point.

La production totale accélère
Après cinq trimestres de quasi-stagnation, la production de biens et services augmente à nouveau (+0,4 %). La production manufacturière augmente de 1,0 % (après –1,0 % chacun des deux premiers trimestres de l’année).

La consommation des ménages se redresse
La dépense de consommation des ménages augmente de 0,3 % au troisième trimestre 2012, après un recul de 0,2 % au deuxième.

Ainsi le chiffre de la croissance au 3e trimestre est un petit coin d’espoir. Alors que la France s’enfonçait dans une spirale récessive, plusieurs inflexions apportées par l’élection de François Hollande ont favorisé ce premier rebond.
C’est le pacte européen de croissance qui a permis de stabiliser la zone euro et de rendre un peu d’optimisme aux investisseurs. Ce sont les mesures de soutien au pouvoir d’achat (coup de pouce au SMIC, encadrement des loyers, blocage des prix des carburants, augmentation de la prime de rentrée scolaire) qui ont relancé la consommation des ménages. C’est la politique de développement des PME et de l’industrie qui a favorisé la reprise du secteur manufacturier.

Un autre chiffre confirme la pertinence de cette nouvelle stratégie économique : la tenue parfaite de la trajectoire de réduction des déficits, obtenue notamment par la détente des intérêts d’emprunt. L’objectif de réduction du déficit à 4,5% sera tenu. Pour la première fois, l’exécution budgétaire par rapport à 2011, sera en baisse de 200 millions d’euros, alors même que la variation annuelle était en moyenne de 6 milliards sous la précédente législature.

C’est la preuve du sérieux et du professionnalisme du gouvernement.

Ce regain d’activité  demande à être confirmé sur la durée et nous ne doutons pas que le pacte de compétitivité et de croissance qu’a présenté le gouvernement sera un facteur d’accélération. C’est par l’investissement et le redressement de l’appareil productif que la France va retrouver la croissance. C’est le cap de la gauche et ces premiers chiffres montrent qu’il est le bon.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

02/12/2012 09:21:25

MN
Si il y a des aides à donner aux entreprises, il faut exonére totalement des charges les entreprises (publiques ou privées) qui embaucheraient des personnes de plus de 50 ans, toutes catégories confondues (cadres, employé(e)s, ouviriers ou non qualifiié(e). Pourquoi attendre d'être dans la précarité pour prétendre aux contrats CUI-CIE (20heures hebdo). J'ai 54 ans, je me suis inscrite à différentes intérim (mais pas de réponse), je postule (candidatures non retenues), etc. Les plus de cinquante ans financent les études de leurs enfants, font vivre la société, consomment intelligemment et s'impliquent politiquement. Cet argent reviendrait dans les caisses de l''Etat, par des impôts et autres participations à la consommation. On n'a pas le droit de nous exclure sous prétexte de notre âge. Donc, s'il faut aider les entreprises par des réductions de charges qu'elles concernent les plus de 50 ans. Les caisses de retraites s'en porteront mieux. Je suis pour la politique menée par le gouvernement mais je ne suis pas satisfaite de son implication pour les plus de 50 ans.

19/11/2012 19:27:09

JMU
@Christine : Il me semble que le rôle d'un député est de représenter la Nation. Je trouve au contraire de vous, chère madame, que les billets de M. Castaner apportent un écho indispensable de la scène politique parisienne. Quel bonheur de pouvoir profiter des qualités d'analyse d'un Bas-Alpin pur cru !
Nous avons la chance d'avoir parmi nos élus un homme particulièrement en vue au sein du Palais Bourbon et même, plus globalement, au cœur du pouvoir. Alors pourquoi s'en priver ?

19/11/2012 12:14:40    

christine    
Vous ne serez plus que le relais du gouvernement ? Nous avons les infos pour cela... Parlez nous de chez nous.. Merci

17/11/2012 13:09:34    

m15    
Le cap de gauche selon les militants dont je fais partie implique aussi Un NON cumul des mandats.Nous sommes une exception en Europe avec ce cumul injustifiable. Je fais confiance à Francois et Jean Louis aussi nous a conforté dans cette position.

16/11/2012 19:23:40   

alber    
restons pragmatiques.... ; le matraquage fiscal n'a jamais encouragé la croissance !

15/11/2012 17:50:00    

Georges JEGO    
C'est la bonne voie, encourageant.

15/11/2012 17:06:10    

raynal    
la Croissance est un bon indice mais la garder est une autre chose ;enfin il semblerait que le gouvernement ait trouvé la divine inspiration mais en Mai la situation etait foertement degradée.Une remarque :au lieu de s'occuper en 1er aux homos on aurait pu s'occuper de sujets plus indispensables continuons à faire vivre ce blog

15/11/2012 16:05:25

coll jaime
je suis athée on croise les doigts il faut réussir bon courage.la force du P S et avec vous tous J C

Haut de page | Mentions légales | Plan du site