Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Lutte contre chomage priorité du gouvernement

La Lutte contre le Chômage doit être la première priorité gouvernementale !

La publication, la semaine dernière, et l'annonce du Ministre du travail Michel Sapin ce week-end, des chiffres du chômage à la fin du mois de juillet confirme la gravité de la situation de l'emploi : la hausse du nombre de demandeurs d'emploi (+41 300 pour la catégorie A) constitue la plus forte augmentation depuis avril 2009 et il s'agit du 15ème mois de hausse consécutive.

Cette dégradation a pu être en partie masquée par un usage particulièrement intensif des contrats aidés au début de l'année et du fait du retardement de nombreux plans sociaux, mais elle est en réalité quasi continue depuis le printemps 2008. Ce sont près d'un million de demandeurs d'emploi supplémentaires qui sont venus grossir les rangs de Pôle Emploi depuis cette date, faisant passer leur nombre de 2 millions à presque 3 millions aujourd'hui. Plus de 4,5 millions en comptant les chômeurs qui ont exercé une activité réduite.

Cette tendance ne va pas se renverser en quelques mois.

Sur le plan qualitatif, notre marché du travail se révèle particulièrement sélectif, avec en particulier une pénalisation des plus jeunes et des plus anciens. Le nombre de chômeurs de longue durée, inscrits à Pôle Emploi depuis plus d'un an, progresse aussi de façon inquiétante. Ils représentent désormais 38% des demandeurs d'emploi, et certains pour des durées très longues : 470 000 personnes sont inscrites à Pôle Emploi depuis plus de 3 ans, un chiffre qui a augmenté de 22% depuis un an.

Face à ces chiffres particulièrement préoccupants, héritage d'une situation économique dégradée et de l'absence de politiques de l'emploi adaptées depuis plusieurs années, l'action pour l'emploi inspire et doit orienter toutes nos politiques et toutes nos initiatives : politique économique pour la croissance, traité européen et coopération communautaire, transition énergétique et politique environnementale, priorité à l'éducation et à la formation tout au long de la vie, recherche et innovation. L'emploi suppose une économie forte et compétitive : des actions en profondeur sont lancées sur le financement de la protection sociale, qui repose aujourd'hui trop largement sur le seul travail, et pour l'amélioration de la compétitivité de notre industrie.

Les politiques de l'emploi en tant que telles ont un rôle majeur à jouer. Le Gouvernement est résolument engagé sur deux fronts : l'urgence et les réformes en profondeur.

Il se mobilise, depuis le premier jour, pour traiter l'urgence :

- il a dégagé 80 000 emplois aidés supplémentaires dès le 13 juin, pour assurer la poursuite des contrats aidés au deuxième semestre, et éviter leur effondrement programmé par le Gouvernement précédent. Cet effort sera poursuivi dans le cadre du budget 2013, avec le maintien à 340 000 des contrats d'accompagnement dans l'emploi et 50 000 des contrats initiative - emploi ;

- il a renforcé dès le 2 juillet les moyens de Pôle Emploi avec 2 000 CDI supplémentaires pour améliorer l'accompagnement des demandeurs d'emploi notamment ceux, de plus en plus nombreux, qui sont confrontés au chômage de longue durée ;

- il a agi sur les restructurations d'entreprises et les plans sociaux, afin de préserver le maximum d'emplois et de passer le cap des difficultés conjoncturelles, au cas par cas et en mettant en place, dès le 13 juin, 22 commissaires au redressement productif en région ;

- il a adopté mercredi dernier en conseil des ministres le projet de loi créant les emplois d'avenir. Le calendrier d'examen du texte, inscrit dès l'ouverture de la session extraordinaire du Parlement, permettra que soient signées avant la fin 2012 des conventions d'objectifs avec de grands réseaux associatifs et d'élus. Sera ainsi lancée la dynamique permettant l'embauche effective de jeunes la plus rapide possible ;

- il adressera dès cette semaine aux partenaires sociaux le document d'orientation sur le contrat de génération en faveur de l'emploi des jeunes et des seniors dans les entreprises. Il lancera la négociation sur ces contrats, qui devra aboutir avant la fin de l'année et sera immédiatement suivie du projet de loi créant le contrat de génération.

Le Gouvernement est également engagé dans d'autres réformes ambitieuses, par la voie du dialogue social. A la suite de la grande conférence sociale, le Gouvernement adressera dans quelques jours aux partenaires sociaux un document d'orientation sur la sécurisation de l'emploi, qui ouvrira une grande négociation interprofessionnelle avec l'ambition de trouver de nouveaux équilibres et de nouvelles sécurités, tant pour les salariés que pour les entreprises.

Ces réponses fortes, rapides et concertées permettront à notre pays d'amortir le choc social de la crise et, le plus tôt possible, d'inverser la courbe du chômage.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

19/09/2012 16:39

brunet etienne
Priorité gouvernementale à la lutte contre le chômage.
La place me manque pour énumérer TOUS les gouvernements qui ont affirmé faire leur cette priorité depuis...tant d'années avec le succès que l'on sait. Espérer et Entreprendre! Et même Persévérer: la Réussite peut attendre encore. Moi aussi.

Haut de page | Mentions légales | Plan du site