Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

"Nous gouvernons en regardant la vérité en face"

"Depuis un an, nous gouvernons en regardant la vérité en face"

"Depuis un an, nous gouvernons en regardant la vérité en face"

Il y a un an, François Hollande était élu Président de la République, après dix longues années de la droite au pouvoir. L"occasion, aujourd'hui, pour le député des Alpes-de-Haute-Provence, Christophe Castaner de répondre à trois questions clés sur cette année écoulée et les 4 ans à venir.

Que gardez vous de positif depuis un an ?

Je pense au retour de l’impartialité de l’Etat afin de garantir l’intérêt général, à la neutralité dans les choix de ceux qui conduisent les politiques publiques. Je pense aux choix de la constance dans l’action gouvernementale car la réussite ne peut se construire dans l’agitation. Je pense à un président qui ne se laisse pas submerger par son égo.

La part négative ?

Le temps qu’il faut pour que les lois votées produisent des effets dans le quotidien des Français. La complexité des mécanismes à réformer pour concentrer les efforts dans la lutte contre le chômage. Le décalage entre les légitimes attentes de nos concitoyens et la pauvreté des moyens dont dispose un Etat lourdement entravé par le poids de son endettement.

Ce qu’il faut faire aujourd’hui ?

Face à un monde en ébullition, dans une Europe en panne et une France en crise, les français ont choisi François Hollande parce que, dans ces moments difficiles, il proposait d’agir avec comme unique boussole la recherche l’efficacité grâce à la justice sociale. Depuis, nous gouvernons en regardant la vérité en face. Beaucoup de décisions ont été prises mais l’augmentation du chômage n’est pas encore enrayée. La politique est affaire de persévérance. Ce n’est pas en tirant sur l’herbe qu’elle pousse plus vite. Nos décisions ne claquent pas à la une des magazines mais notre action réoriente profondément l’économie. Ainsi, en Bretagne la Banque Publique d’Investissement avait déjà débloqué 2,3 milliard d’euros de financement pour 6 348 entreprises en ce début d'année. Cela sert concrètement l’emploi.

 


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site