• Budget économique régional 2016 : Christian Estrosi, FIER ? Ou honteux... ?
  • Mise à jour 19/04/2016 09:23:49

Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Budget économique régional 2016 : Christian Estrosi, FIER ? Ou honteux... ?

Budget économique régional 2016 : Christian Estrosi, FIER ? Ou honteux... ?

Connaissez-vous l'art de la prestidigitation ?

C'est pourtant devenu, depuis 3 mois, le clou du spectacle du nouveau président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ou peut-être devrait-on dire le cabaret PACA... Détourner l'attention, dissimuler ceci et laisser voir cela. C'était au c½ur du dernier numéro de Christian Estrosi, la semaine dernière lors de la présentation du budget prévisionnel 2016 du Conseil régional.

De la poudre aux yeux : les changements de noms de dispositifs déjà existant, les chiffres en baisse annoncés en hausse... Quand le magicien devient transformiste ! Il y a quelques mois encore, la Droite dénigrait à tout va ; aujourd'hui, le principe de réalité force l'illusionniste à tomber le masque. Bon nombre d'orientations de la précédente majorité sont conservées et valorisées à son profit par le nouvel Exécutif, pourtant si critiques sur tout ce qu'a pu faire ses prédécesseurs !  En politique, on appelle cela de la communication, en magie, de la prestidigitation, en Français de tous les jours, du mensonge !

La preuve, « le principal défi de notre mandature, mettre le paquet sur l'économie », clamait le président de Région mercredi dernier en conférence de presse. La réalité est toute autre. Le budget de la direction de l'économie régionale passe, en fonctionnement, de 39,5 M¤ en 2015 à 38 M¤ en 2016 (-1,5M¤) et en investissement de 61,3M¤ à 59,1M¤ (-2,3M¤) !

Ce serait presque risible si cela ne cachait une réalité bien plus crue et difficile pour tous les habitants et les acteurs économiques de nos territoires !

  • Comment un tel budget, en baisse sur le principal axe de combat du président, pourra-t-il répondre aux besoins de notre jeunesse alors que le budget de la vie étudiante est en baisse ? ;
  • Comment un tel budget pourra-t-il répondre aux engagements de la France envers les autres nations (USA, Japon, Russie...) alors que le budget alloué à ITER ne correspond pas à l'engagement de la Région pour son financement ;
  • Comment un tel budget pourra-t-il répondre aux besoins d'aménagement numérique du territoire, si important pour nos départements alpins et notre arriere pays alors que le budget du syndicat mixte PACA THD est lui aussi en baisse!

La vie étudiante,  ITER, l'aménagement numérique du territoire, tout cela c'est la vie économique de notre région...revue à la baisse.

Christian Estrosi souhaite « faire de PACA la première smart région d'Europe », mais annonce en conférence de presse un budget du SMO PACA THD à 3,6M¤, soit une baisse de 10% par rapport à 2015 ! Nous le savons tous, sans une intervention publique forte sur nos territoires alpins, puisque les opérateurs privés les délaissent, la fracture numérique est inévitable ! Comment attirer des entreprises sans le très haut débit, comment espérer que nos départements restent compétitifs sans le très haut débit... ? Et pourtant, le choix de Christian Estrosi et Chantal Eymeoud est fait !

Et qu'en disent les représentants du MEDEF régional si acerbes, si virulents en décembre 2014, à la veille du vote du budget régional 2015, et surtout d'élections régionales, envers la précédente majorité ; Seront-ils aussi vindicatifs vendredi prochain lors du vote du budget 2016, alors que leurs secteurs de prédilection sont en baisse ?

Mais, Christian Estrosi trace sa route, pérore, parade, fier comme un paon de son nouveau budget ! Le FIER justement, le Fonds d'intervention pour les entreprises Régionales, créé par ce BP 2016, n'est qu'une nouvelle manipulation, opération de communication, mensonge en somme de Christian Estrosi. Car ce FIER, que l'on nous présente comme la nouvelle trouvaille de la majorité régionale, ne fait que regrouper les mécanismes de financement régionaux dédiés à l'économie déjà existants ! Ce n'est même pas un fonds à proprement parlé, c'est juste une bannière, une étiquette que l'on colle sur ce que les autres ont fait pour se l'approprier... la délibération proposée vendredi est des plus explicite : 6 volets au FIER qui reprennent et égrènent un à un les dispositifs mis en place par la majorité de Michel Vauzelle ! PACA Investissement devient FIER investissement, PACA Emergence, FIER Création, etc !

Et selon Christian Estrosi, ce dispositif a été doté d'une enveloppe inédite de 92M¤. Dans le détail, ce sont 56M¤ de fonds régionaux propres, comme en 2015, 25M¤ de FEDER, programmés par la Gauche en 2015, et 12M¤ de fonds européens mobilisables par appels à projets, donc que l'on ne devrait pas comptabiliser car on ne peut préjuger du nombre d'entreprises qui candidateront et qui seront retenues, programmés eux aussi par la majorité précédente en 2015 !

Pour l'aide aux entreprises, il n'y a donc aucune mesure nouvelles, aucun crédit supplémentaires. Pire c'est toute l'action économique de la région qui est en baisse. Pour mémoire en 2015, la région et BPI France ont mobilisé 1,7 milliards d'euros de financement pour plus de 8500 entreprises régionales (générant 3 Md¤ d'aides au total). La réalité des chiffres est là, loin des mascarades du nouvel exécutif régional !

Mais pour simplifier tout cela, notre grand magicien régional a la solution : le guichet unique ! Cela aurait pu être une bonne idée, mais une fois encore, elle est galvaudée et réduite à peau de chagrin par Christian Estrosi et sa majorité ! car en guise de guichet unique, nous avons un numéro unique, un numéro vert dont la principale qualité est d'exonérer les entreprises du coût de l'appel à la région ! Quand on connait la journée de travail d'un artisan, d'un patron de PME, on l'imagine aisément se posant derrière son tél pour contacter « la région bonjour ! ». Pourtant, « le bonheur, c'est simple comme un coup de fil », mais même ça, Christian Estrosi nous en prive.

Et que dire de l'emploi, « la mère des batailles de M. Estrosi » ! Le budget de la Direction de l'Emploi de l'Institution régionale est en baisse de 2,5M¤ ! nouveau tour de magie : je dépense plus avec moins d'argent ! et cette baisse est trompeuse car des mécanismes automatiques en augmentation masquent la triste réalité, notamment pour l'Economie Sociale et Solidaire qui subit une baisse de 5M¤ !

Quand Christian Estrosi fait de l'économie le défi de la mandature, il baisse son budget ;

Quand il fait de l'emploi la mère des batailles, il baisse son budget ; et l'artisanat, et le tourisme... idem ! Alors, quand il dit qu'il aime notre région, je me méfie !

En résumé, rien n'est vrai, rien n'est innovant : ni les mécanismes régionaux existants et qui fonctionnent bien au grand dam de Christian Estrosi, ni la méthode utilisée par la nouvelle majorité, tant on la connait dans les Alpes -Maritimes : de la communication, rien que de la communication ! 

L'état de grâce de M. Estrosi est terminé et le réveil est difficile pour tous les Provençaux, Alpins et Azuréens ! derrière les discours convenus, les promesses démagogiques, les chiffres sont là, intransigeants, et les mensonges bien réels !

Fallait-il s'attendre à autre chose, lui qui clamait il y a tout juste un an que « la région ne sert à rien et ne servira jamais à rien » ? Et la liste pourrait s'allonger concernant ce budget 2016, comme avec les cadeaux aux villes qui ne respectent pas la loi SRU (alors que 78% de la population de la région est éligible au logement social !). Qu'à cela ne tienne, il est de bon ton de favoriser les plus aisés aux dépends des plus fragiles.

Non décidément, la programmation de ce cabaret s'annonce bien triste.

Christophe Castaner

Communiqué de presse du 7 avril 2016


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site