• Christophe Castaner visite le chantier de la future station fruitière de Sisteron
  • Mise à jour 31/07/2014 08:57:31

Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Christophe Castaner visite le chantier de la future station fruitière de Sisteron

Christophe Castaner visite le chantier de la future station fruitière de Sisteron

A l'initiative de Christophe Castaner, député des Alpes-de-Haute-Provence, s'est tenue une visite de chantier de la future station fruitière de Sisteron ce vendredi matin à 11h en présence de Daniel Spagnou, maire de Sisteron, de Daniel Poincelet et Paul Vavier, co-gérants des deux SICA, et des producteurs adhérents.

Christophe Castaner a accompagné ce projet depuis son origine. En effet, il avait initié en juillet 2013 une table ronde à Forcalquier avec tous les partenaires financiers et techniques pour en discuter et finaliser les financements publics pour accompagner ce projet de 4,5 millions d'euros. Ainsi, plus d'1 millions d'euros de subventions ont été mobilisés.
 
Aujourd'hui, le chantier avance. Les premières pierres sont posées. Le chantier devrait se terminer en fin d'année pour un démarrage début 2015. 

Cette nouvelle station accueillera une unité de conditionnement et de pré-calibrage et viendra remplacer les 4 actuelles avec un niveau d'équipement largement supérieure. Avec ce regroupement, « on passe de 4 à 1 station, c'est une économie d'échelle qui sera faite et ce regroupement est nécessaire » souligne un producteur-adhérent du 05. 

Christophe Castaner souligne le fait que « ce projet a été mené avec beaucoup d'intelligence […] pour travailler collectivement entre nos deux départements ». Il ajoute que « la filière pomme est importante et que ce projet permet une montée en gamme grâce à l'utilisation d'une technologie de pointe. Ce projet est un soutien à toute la filière arboricole ». 

En effet, Daniel Poincelet rappelle que leur « filière est la deuxième entreprise du département derrière le tourisme avec environ 4 000 emplois concernés ».


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site