Presse, médias

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Communiqué de presse - Nouvelles mesures concernant le loup prises par Ségolène Royal

« A ceux qui aujourd'hui semblent découvrir les problèmes induits par la présence du loup, je préfère ceux qui agissent

Parce que l'élevage -et le pastoralisme- sont des acteurs majeurs de la biodiversité et doivent être défendus, la ministre de l'écologie, Ségolène Royal, et le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, s'engagent.

Après les deux arrêtés renforçant les modalités de protection des troupeaux publiés fin juin, Ségolène Royal met en place une brigade d'appui aux éleveurs contre les attaques de loup et engage une démarche auprès de la convention de Berne afin de prendre en compte la réalité de la présence du loup en France aujourd'hui. 

Il s'agit en effet de maintenir un équilibre entre la nécessaire protection du loup et la défense des activités de pastoralisme. Depuis deux ans, le gouvernement n'a cessé de réaffirmer son soutien à l'élevage par des mesures offensives après 20 ans d'inaction qui ont vu l'espèce se développer en région Provence-Alpes-Côte d'Azur dans un premier temps puis dans 29 départements à ce jour.
Alors que la priorité des gouvernements précédents a toujours été la protection du loup -gage d'un pseudo engagement écologique-, Ségolène Royal et Stéphane Le Foll ont, de façon constante, toujours réaffirmé leur attachement au maintien et au développement de l'élevage.
Stéphane Le Foll sera jeudi 23 juillet dans les Alpes-de-Haute-Provence et rencontrera de nouveau la profession. 

« A ceux qui aujourd'hui semblent découvrir les problèmes induits par la présence du loup, je préfère ceux qui agissent. ».

20 loups ont été prélevés cette année, 36 le seront l'an prochain car l'explosion du nombre de victimes (ovins, équins, bovins) n'est pas acceptable. Il conviendra de renforcer encore les mesures de protection. Celles-ci passent par la protection physique des troupeaux mais aussi par des mesures offensives contre les attaques de loup. 

Ces nouveaux moyens, mis en œuvre auprès de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, permettront d'accompagner les missions importantes que l'État lui confie dans les départements impactés par la prédation.

« Je me réjouis que l'inlassable travail que nous conduisons depuis 2 ans maintenant au sein du Groupe National Loup permette de réaffirmer notre soutien à l'élevage et aux éleveurs. Affirmer le statut d'animal protégé du loup ne doit en aucun cas laisser entendre que l'élevage peut disparaître. Je n'ai de cesse que de porter ce discours afin que des mesures efficaces soient prises en ce sens. »

Christophe Castaner


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site