• Un message combatif de volonté et de confiance en la France, pour la France.
  • Mise à jour 01/01/2015 16:24:04

Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Un message combatif de volonté et de confiance en la France, pour la France.

Un message combatif de volonté et de confiance en la France, pour la France.

En présentant ses vœux ce soir, le Président de la République s’est affirmé en Président de combat. Avec force et conviction, il a exprimé toute sa détermination à remettre le pays en mouvement.

D’abord, en réaffirmant la place de la France et de ses valeurs dans le monde notamment par l’organisation, très prochaine de la COP21, mobilisant la richesse et les talents de la diplomatie française dans la préparation de l’avenir et, en portant la voix forte de la France dans le monde.
 
La préparation de l’avenir, c’est sur ce point que le Président s’est montré le plus déterminé à poursuivre son action, notamment en accélérant les réformes. Elles sont indispensables pour permettre à notre pays de s’adapter aux mutations de notre siècle et nous pouvons être fiers de ce qui a déjà été accompli.
 
Le pacte de responsabilité et de solidarité, la transition écologique, la réforme territoriale sont autant d’étapes qui ont été franchies et qui ont permis de redresser un pays  qui peinait à trouver un nouveau souffle. 
 
Nous poursuivrons sur cette voie, sans relâche, avec la loi pour la Croissance et l'activité, la loi sur le Numérique, la loi de Santé et sur la fin de vie. La France n’est pas de ceux qui suivent, la France est de ceux qui font la différence !
 
Dans la conduite de ces réformes, le Président a érigé le principe de justice comme impératif absolu. Parce qu'il connaît la difficulté, il ne la nie pas mais refuse le repli sur soi et la tentation populiste. Face aux doutes et aux dénigrements qui bloquent le pays dans ses mutations, le chef de l’État a présenté le seul remède : la confiance, la volonté.

Libérer les énergies créatrices de notre pays, celles qui créent les prix Nobel, qui grandissent notre Nation et qui font avancer chaque jour le progrès. Là est notre aspiration. J'ai entendu le Président tracer ce chemin. 


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site