Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Tous les chemins de Sarko mènent aux Roms

Lu dans...

image

Tous les chemins de Sarko mènent aux Roms

Amalgame, stigmatisation... Les propos de Nicolas Sarkozy à l'encontre des Roms et des gens du voyage provoquent la colère d'associations.

En 2004, Sarko s'attaquait d'ailleurs à ce genre de raccourcis...

A chaque fait divers, Nicolas Sarkozy ressort le refrain sécuritaire. En convoquant « une réunion sur les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms », le Président lorgne encore vers le sujet si populaire de la sécurité et le « diviser pour mieux régner ».

Dans un communiqué, La Ligue des droits de l’Homme dénonce « la stigmatisation raciste des populations Roms et Gens du voyage par des amalgames inacceptables ».

Pour l’association, après les violences dans le Loir-et-Cher et en Isère, Nicolas Sarkozy s’est trouvé de nouvelles populations à stigmatiser. Attention, Gitans, Manouches et Roms

Sarko désavoue… Sarko

Comme le titrait Le Monde le 20 juillet 2002, les gens du voyage avaient déjà fait l’objet d’une « offensive » du gouvernement il y a 8 ans. Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur s’était demandé : « Comment se fait-il que l’on voit dans certains de ces campements tant de si belles voitures, alors qu’il y a si peu de gens qui travaillent ? », avant d’annoncer un renforcement des mesures de sécurité.

C’était, à peu de choses près, les mêmes propos qui avaient valu une attaque (avortée pour « défaut de procédure ») de la Ligue des Droits de l’Homme deux ans plus tard au préfet Paul Girot de Langlade (celui qui vient de se faire condamner, en début de mois, à 1500 euros d’amende pour injures racistes par le tribunal correctionnel de Créteil) : « Ce sont des gens qui roulent dans des voitures de luxe, qui ont des caravanes énormes et qui ne travaillent pas ». Nicolas Sarkozy, invité par les élus du département du Vaucluse à désavouer les propos de son préfet, s’était alors montré très ferme.

Amalgame over

« Est ce qu’on n’est pas dans un cas de généralisation ? », demandait David Pujadas, ce 23 octobre 2002.
Réponse de Sarko : « Il faut être précis, je n’accepterai, aucun amalgame ! Et lorsque le préfet donne le sentiment que c’est l’ensemble des Roms ou des gens du voyage qui sont malhonnêtes, il a tort. Et je ne fais pas miens ses propos. Je crois que c’est clair et c’est sans ambiguïté… Je n’accepterai aucun amalgame. »

Place à l’action, annonce ensuite le futur Président, entonnant son couplet favori : « Le risque que je crains c’est celui de l’immobilisme. Le risque c’est celui qui consiste à ne rien faire (…) Je n’accepterai aucun amalgame. Pour la raison simple, c’est que nous allons nous donner les moyens d’agir ».

Toute ressemblance avec des propos récents n’est pas fortuite.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

09/08/2010 14:33

niko tav
sarko est en campagne.
taper sur les roms,lesexpulses,voila des methodes dignent d'une democratie qui ne renient rien de son passe collabos
ou est passe la memoire de ce petit homme issu de grands parents hongrois et juifs.
le pouvoir est sans doute le serpent qui pourrit ce fruit deja bien gate
le pouvoir pourrit les gens.
Pour ma part ,je ne veux pas revivre ce que mes grrands parents ont vecus.
Caches,traques par les nazis,echappant de peu aux camps et leurs destines funebres.
pour dautres attrappes,envoyes par milliers dans ces trains sns retout.
je ne comprend pas ,ou est le contre pouvoir?

pas le temps pour les vacances , le temps est venu pour les visionnaires.
o diable les reac.

On est la
on lachhera pas laffaire

31/07/2010 11:29

ansaldi
il est inutile de croire les propos de nicolas sarkosy tout le monde saient que cet evoiré est qu'un arriviste et que pour lui tout est bon endormir les gens il secontredit a chaque phrase

28/07/2010 23:16

patricia klemensiewicz
Olé !! Il se mêle du débat sur les corridas et il se trompe de camp.
Les Roms, opportunité à saisir en période de soldes, les stigmatiser comme au bon vieux temps du nazisme. C'est à croire que l'erreur fatale de Sarkozy c'est de ne pas avoir pris le pouvoir au sein du F.N. dont il prend les chevaux de bataille en pensant les éliminer. Olé, bis!
Il me semble que son manque flagrant de réflexion le guide vers les chemins de la chute de son empire (en pire).
Je prie tous les soirs tous les dieux des hommes pour qu'un peu de lucidité vienne éclairer les esprits fragiles qui se bercent de la malhonnête marchandise qu'il nous vend.
Ce petit père du peuple enserre dans l'étau d'une peur des citoyens qui ont perdu toute notion de courage, de réactivité. Subir, c'est tout sauf choisir.
A l'avenir radieux (Alexandre Zinoviev, sublime roman).
Etrangèrement vôtre.
Patricia.K 

29/07/2010 00:03

Vivien DURIEUX
Le pire c'est que personne exige la démission de Nicolas SARKOZY, dans la mort de 11 officiers Français à KARACHI , le 8 Mai 2002, où il est cité avec BALLAMOU de CHICHI!?!?

Pour les ROM, attendons que la Campagne, se termine!!?  

Haut de page | Mentions légales | Plan du site