• La contribution de Christophe Castaner aux assises des ruralités bientôt sur le bureau de Manuel Valls et Sylvia Pinel
  • Mise à jour 26/11/2014 15:08:09

Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

La contribution de Christophe Castaner aux assises des ruralités bientôt sur le bureau de Manuel Valls et Sylvia Pinel

La contribution de Christophe Castaner aux assises des ruralités bientôt sur le bureau de Manuel Valls et Sylvia Pinel

A l'initiative de Christophe Castaner, député des Alpes-de-Haute-Provence, s'est tenue, à Forcalquier, le lundi 24 novembre, une table ronde afin de finaliser les assises des ruralités menées dans le département. La contribution du député sera bientôt remise au Premier ministre, Manuel Valls et à la ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité, Sylvia Pinel, avant la clôture officielle le jeudi 27 novembre prochain.

Ces assises, en parallèle de la dynamique ministérielle, doivent permettre d'identifier les mutations que connaissent ces nouvelles ruralités diverses et variées afin de créer une nouvelle politique rurale et durable. C'était là tout l'enjeu et la complexité de l'action menée durant les mois d'octobre et novembre à l'échelle locale et nationale.

Élus, acteurs institutionnels, associations, étudiants des Alpes-de-Haute-Provence ont répondu à l'invitation du député pour échanger sur la technologie, l'accès à internet et la téléphonie, le tourisme durable  mais aussi sur l'agriculture, la santé ou bien l'emploi en milieu rural. 

Les principales propositions dégagées :
  • Garantir l'accès à l'internet haut débit et au téléphone mobile. Ainsi, pour compléter les actions du SMO THD PACA - Syndicat Mixte Ouvert Très Haut Débit PACA - il convient donc de développer l'internet satellitaire en accompagnant financièrement son installation auprès des mairies et particuliers comme ce qui est fait avec le programme des « écoles connectées »,
  • Favoriser les initiatives en terme de développement économique, dont le tourisme est un des principaux acteurs du département, en accompagnant les porteurs de projets innovants.
  • Maintenir les services publics dans les territoires ruraux mais cela ne peut se faire qu'avec des formes nouvelles telles que les maisons de services au public -en cours par le gouvernement- afin de mutualiser des moyens,
  • Dans le secteur agricole, il faut réaffirmer les partenariats entre chambres d'agriculture, MSA, services de l’État et exploitants agricoles pour anticiper les départs à la retraite et établir une transition sereine grâce aux contrats de génération. 

Cette table ronde a permis d'aborder les sujets de la santé et de l'emploi. Avec une moyenne d'âge de 60 ans pour un médecin généraliste et une formation universitaire qui s'allonge, la question du non-remplacement de médecin se pose. L’État, à travers son « pacte territoire santé », annonce déjà quelques réponses et le député a tenu à les rappeler. « L’État accompagne les nouveaux médecins et les incite à venir s'installer dans nos villages ruraux ». Le député avait saisi la ministre de la santé et des affaires sociales, Marisol Touraine, à ce sujet.

Au niveau de l'emploi, l'UDE 04 – Union des entreprises 04 - a soulevé plusieurs réalités  rencontrées dans le département. Tout d'abord, les saisonniers rencontrent certaines difficultés dans l'accès au logement. Ensuite, il y a la question de l'emploi du conjoint. Il est parfois difficile de lui trouver un emploi. Les familles privilégient l'habitat en périphérie de grandes villes, comme à Pertuis, pour être plus proche des grandes métropoles. 


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site