Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Le Niqab-gate d'Hortefeux

Le Niqab-gate d'Hortefeux

Quand Brice Hortefeux a demandé à son collègue Besson de vérifier si le mari d'une conductrice intégralement voilée interpellée par des policiers pour conduite «avec vision réduite» ne pouvait être pas déchu de sa nationalité française pour polygamie supposée et fraudes aux allocations familiales, il ne savait pas qu'il rendait un mauvais service à son équipe.

Eric Besson est apparu gêné.On ne déchoit pas quelqu'un de sa nationalité française pour rien. La polygamie n'est pas du terrorisme: «On va examiner ce que l'on peut déjà faire. Le cas échéant, ce sera au président et au premier ministre de décider de changer la loi». Il y a dix jours, Eric Besson a dû poursuivre la surenchère de son collègue Hortefeux, et ainsi suggérer de modifier la loi: «Faut-il retirer la nationalité française à celui qui ne respecte pas les valeurs fondamentales de la République, qui pratique la polygamie ou l'excision?» Et d'ajouter: «J'estime qu'il ne mérite pas de conserver la nationalité française». Un peu plus tard, un journaliste de France 2, Michael Darmon, confirme: «il n'y a rien dans le dossier.»

Le mari accusé aime visiblement les polémiques médiatisées. Il a tenu une conférence de presse lundi 26 avril : «A ce que je sache, les maîtresses ne sont pas interdites en France, ni par l'islam. Peut-être par le christianisme, mais pas en France» a-t-il expliqué. Cela est totalement et le CFCM vient de dénoncer cette interpréation : l’islam prone la fidélité !
La situation, horrible, se retourne contre le ministre. Il va lui falloir prouver que les 4 femmes dudit bonhomme sont toutes légitimes, ou que disposer de maîtresses consentantes est un crime de la République qui mérite la même déchéance de nationalité qu'un acte de haute trahison ou de terrorisme.
Ce régime est fascinant, tant il tolère un niveau d'incompétence politique inégalé dans ce pays. Il ne se passe pas une semaine sans qu'un nouveau fait divers ridicule vienne chasser le précédent. Lundi, Eric Besson n'avait qu'une modification de la loi à proposer pour tenter de répondre positivement à la bourde de son collègue de l'Intérieur. Le lendemain, deux femmes en burqa, pour l'une, en niqab, pour l'autre, s'affichaient dans le Grand Journal de Canal+ en soutien de leur coreligionnaire nantaise. Et le père de la dite nantaise est allé enregistrer une déposition à la brigade de gendarmerie de Vieillevigne (Loire-Atlantique), pour se plaindre (à juste titre) de n'avoir «plus de contacts» avec sa fille qu'il «ne peut plus voir ses quatre petits-enfants», «enfermés» par son compagnon/mari Liès Hebbadj.
Mercredi, Brice Hortefeux réagissait violemment dans le Monde aux critiques dont il a fait l'objet, notamment dans les colonnes du quotidien du soir : «Je ne céderai pas aux tenants du politiquement correct qui, toujours, préfèrent ne rien dire, ne rien faire, ne rien penser, pour ne prendre aucun risque. Je suis, pour ma part, convaincu que les responsables politiques ont un devoir de transparence.» Reste que tout le monde, à droite comme à gauche, dans les médias ou ailleurs, prend cette affaire pour ce qu'elle est : une bourde médiatique à multiples facettes.

On oublierait presque qu'un autre Nicolas Sarkozy déclarait, en 2003 : « Si quelqu’un veut aller faire ses courses avec son voile, au nom de quoi devrait-on l’en empêcher ? »


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

10/05/2010 12:42

Sara    
Outre le niveau inégalé d'incompétence des serviteurs de ce régime, il y a leur penchant naturel et leur réflexe criminel du bouc-émissaire. Ils sont prêts à tout pour rameuter quelques voix du F.N.
Avec ces coups médiatiques, ils sont en train de distiller, d'ancrer dans l'esprit des gens, qu'il existe deux catégories de Français, bien sûr, inégaux: les "Français de souche" et les "Français de papiers" (terminologie F.N ou journal RIVAROL, au choix). Les premiers pouvant priver les seconds comme des mal propres, de leur nationalité, comme bon leur semble. Le pire, extrême hypocrisie, est fait au nom de la défense des Droits des Femmes! Où sont les femmes, nom de Dieu!.. pour faire entendre leur voix, pour se défendre elle-mêmes et faire cesser cette instrumentalisation éhontée de leur noble cause par ces tartufes méprisables comme Besson et par ces goujats racistes comme Hortefeux ?

 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site