Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Merci pour cette victoire

Merci !!

Les habitants de notre région et les Français ont donné ce soir une victoire sans précédent aux listes de la gauche rassemblée.

Je veux bien évidemment adresser aux électeurs des Alpes de Haute Provence un remerciement tout particulier. Partout la droite recule et nous améliorons notre résultat de 2004.
Je pense à Forcalquier bien sur, à Sisteron, où malgré une lettre du maire entre les deux tours pour mettre tout son poids dans la balance nous avons largement conforté notre avance, comme à Manosque ou Barcelonnette...

Je prends ce vote avec humilité car 3 électeurs sur 4, par leurs abstentions ou leurs votes extrêmes, ont refusé la main que nous avons tendue.
Je voudrais  dire que nous sommes attentifs à leur message, à leurs inquiétudes mais je sais aussi l’importance des espoirs nés aujourd’hui.

Nous recevons cette victoire avec responsabilité.

- Dans ce moment d’inquiétude, de souffrance et d’une crise qui dure et qui rend la vie toujours plus dure, les Français ont fait le choix de régions de gauche qui les protège, et améliore leur vie quotidienne.

Nous devons agir tout de suite pour l’emploi, pour l’avenir de nos jeunes, pour accompagner les PME, soutenir les agriculteurs, mais aussi bien sûr pour développer les logements, l’accès à la santé, les transports et protéger l’environnement.

Nous devons agir tout de suite face à l'urgence économique, sociale et environnementale.

Nous devons entendre les attentes de nos concitoyens : attente de vérité, de sincérité, d’honnêteté.
Attente d’un autre modèle de développement, d’une autre économie, d’une autre société plus fraternelle, plus juste, plus durable, plus humaine.


Et puis ce que je retiens, c’est que les Français nous aiment unis. Ces élections régionales ont mis le joli mot d’union au cœur de la gauche. L’Union, c’est le respect des idées de chacun, l’ouverture aux idées des autres, et la solidarité pour tous. La gauche solidaire qui renoue avec les Français –beaucoup nous l’ont signalé ces derniers jours- en ce premier jour de printemps, doit se consolider et s’étendre.

C’est ensemble que nous devons conduire cette politique exigeante pour notre Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

25/03/2010 11:05

Pierre-Marie TREILLET

Bravo pour cette victoire qui fait chaud au cœur mais plusieurs chantiers sont à développer rapidement.
Celui qui me tient le plus à cœur est celui des transports, il est urgent que les transports TER et LER se coordonnent et aient un tarif unique notamment au niveau des abonnements (je rappelle que depuis l'année dernière l'employeur prend en charge 50% de cet abonnement).
Comme il serait agréable d'avoir des gares multimodales avec des équipements adaptés, garages à vélo, parkings, panneaux indicateurs en temps réel et la possibilité de prendre le premier bus ou le premier train qui passe. Comme il serait agréable également d'avoir des bus ou des taxis collectifs qui desserviraient mieux les petits villages à partir des gares existantes.
J'espère que tout cela ne restera pas une illusion.
Cordialement

 

25/03/2010 10:43

coll jaime
Heureu de cette derniere reunion emflamee par vos discours sauf que la petite verte elle est pas mure dommage mais helas Sarkozy Premier ne cede pas il continue a ce moquer des francais a quand l'apdiquation 2012 est loin est ses loi scelerate continue a donner plus aux riches au depens des gens de plus en plus pauvres.

25/03/2010 06:01

Alain DONNADIEU    
APPEL A LA GAUCHE, TOUTE LA GAUCHE

Ceux qui avaient la naïveté de croire que la déroute électorale subie par l'UMP à l'occasion des élections régionales aurait pour conséquence une inflexion de la politique de la droite, en sont pour leurs frais. Il suffit d'écouter clairement le discours de mercredi de Nicolas Sarkozy pour s'en convaincre car depuis dimanche soir, la donne politique à droite à changer, le chef de l'Etat est, désormais, l'otage de la fraction la plus réactionnaire de l'UMP.
A mon sens, cela appelle toute la gauche à une double réponse.
La première, je la résumerai par une phrase: la droite UMP est à terre, il faut l'achever. J'emploie, à dessein, cette terminologie agressive car à mes yeux, ce serait une erreur politique majeure que de laisser l'UMP se relever. A toute occasion, il faut continuer à lui porter des coups, que j'espère définitifs, pour une hypothétique réélection de Sarkozy en 2012.
La seconde consiste pour la gauche à se mettre sans tarder autour de la table avec l'esprit ouvert afin de bâtir un programme de gouvernement et une stratégie électorale qui nous conduise à la victoire. Je veux le dire avec une certaine solennité. Si les principales composantes de la gauche se lancent dans de misérables guérillas d'appareils politiques ou dans de pitoyables querelles d'ego, l'électorat de gauche ne leur pardonnerait pas et il aurait raison. Nous sommes nombreux à gauche à considérer comme un impératif catégorique de chasser du pouvoir cette droite UMP qui martyrise notre peuple. Et, j'exhorte nos grands leaders à se grandir à la hauteur de leur responsabilité devant le pays tout entier. Je veux leur dire, sans apparaître pontifiant mais fort de la connaissance de l'histoire de mon pays, si par des querelles dérisoires, vous trahissez, une fois de plus, la confiance et l'espoir de la majorité du peuple, sa désillusion et sa colère seront telles que vous serez, à votre tour, laminés. Jamais, autant de conditions favorables n'ont été réunies pour un retour de la gauche au pouvoir dans notre pays. Une seule chose peut briser cette dynamique de victoire, la bêtise de nos dirigeants politiques qui prétendent, pourtant, posséder la hauteur de vue pour diriger une nation. Si par malheur, vous entraînez la gauche sur cette pente suicidaire, sachez que si la charité est une vertu chrétienne, nous serions des milliers à ne pas pratiquer le pardon des offenses.

23/03/2010 21:31

Annie Auphan

Bravo! !!Succés bien mérité, Les Francais ne se trompent jamais, devant la sincèrité des personnalités qui les représentent , Ils savent reconnaître les véritables représentants de leurs causes communes. Ceux qui les défendront aux plus hautes instances. Merci pour moi, pour tous les autres, car nous sômmes toujours en attente d'un meilleur avenir. Annie Auphan

 

23/03/2010 18:34

Claude R    

Cette victoire c'est surtout toi qui l'a construite en étant toujours là, ou la situation etait dure ( je dirais dramatique dans certaines circonstances) à Arkéma, la sanré, la réformes des collectivités locales, le service public, l'emploi, l'écologie ( le travail fait sue l'eau) , etc!!!. Tu as toujours là proche de nous tous.A notre niveau, nous n'avons srvi que de ciment pour assurer la victoire finale.Mais, il va falloir continuer, le plus dur à faire maintenant, c'est asurer la continuité avec nos partenaires pour les prochaines échéances ( pour moi, l'échéance la plus importante ; les legislatives ) mais je te fais confiance. Pour nous, militants, il nous faut également continuer et agrandir la bréche faite dans le mur de la droite et ne pas oublier l'extrème. Bravo, encore merci pour ce moment de bonheur dimanche soir (celà me rapelle le Dimanche 10 Mai 1981) et j'en attends encore d'autres.
A+
Claude R

 

23/03/2010 17:47

Carbonnel Martine    

Naturellement je me réjouis du résultat obtenu par notre liste d'union, +de 55% dans la commune dont je suis maire, toutefois, mon plaisir se trouve gâché par le résultat enregistré par le FN, 25% arrivé en 2ème position. Depuis dimanche je suis très contrariée et évidemment je me pose quantité de questions. Que faire pour inverser cette tendance dans nos petits villages, qui paradoxalement ne sont pas particulièrement confrontés aux problèmes servant de fond de commerce aux leaders d'extrème droite ? Faut-il à l'avenir faire preuve de plus de pédagogie ?
En tout cas, pour terminer, un grand bravo à nos équipes en général, et à toi Christophe en particulier, car même si je n'ai pas pu participer aux meetings pour cause d'emploi du temps over boocké, j'ai suivi la campagne avec attention, et bien entendu tu as été brillant.
Martine.  

 

23/03/2010 17:09

ansaldi mario    
bravo pour cette victoire mais elle nous penser que c'est surtout pas le momment de nous reposer sur nos lauriers il faut continuer à nous battre car les coups pas de ces incapables de la droite de sarko vont tout faire pour ce venger par le mensonge et des promesses non tenues

 

23/03/2010 12:47

patricia 
Heureuse bien sûr de vous voir toujours et encore vous battre pour que la lucidité voit le jour. Les régionales sont une étape sérieuse mais il ne faut pas oublier les tactiques perverses et pernicieuses de la majorité qui n'a plus qu'à continuer, bille en tête, à saper notre système politique. Preuve première, l'arrivée de Chiraquiens Villepeniste au gouvernement. Même système: torpiller les groupes ne faisant pas parTie du bloc monolithique de l'UMP. Les français sont fragiles et facilement séduit par des paroles mercantiles. Là réside le réservoir des voix pour l'avenir présidentiel. Ne nous engageons pas dans cette voie malhonnête de la vente des mots vides de sens, la gauche le paierait très cher.
Proverbe local : Dieu paye tard mais Dieu paye lard.(grassement)
Avec le respect qui vous est dû.
Patricia KLEMENSIEWICZ

23/03/2010 12:03

Jean-Pierre JAUBERT    

BRAVO pour ton résultat Christophe, et pour celui de la Région , qui est le fruit de ton engagement depuis des années, et celui des militants qui se sont investis dans cette campagne.
MERCI pour eux, pour nous qui pouvons ainsi goûter à la victoire.
MERCI pour les militants associatifs, dont le Conseil Régional a toujours apporté un soutien sans faille, ce qui nous donne quelques espérances dans l'avenir par rapport à la politique gouvenementale.
MAINTENANT nous souhaitons, osons dire nous exigeons que l'harmonie règne au sein de notre parti pour préparer sereinement, avec nos partenaires, les primaires et l'échéance de l'élection présidentielle.

 

23/03/2010 10:13

raynal     quand il y a une bonne motivation et aussi une unite les elections peuvent etre gagnées,la preuve et quand c'est Christophe encore plus(c'est Marc DOGON qui m'avait incité à adherer),j'en profite pour presenter à Christophe mes condoleances (il saura pourqoi..)

23/03/2010 09:54

LEONARD Gérard 
Les résultats dans le département et dans le région, sont formidables pour le PS mais aussi pour ses alliés. J'ai toujours pensé qu'il y avait en toile de fond, une projection sur 2012 les commentaires me donnent raison, Je reste persuadé que le plus dure reste à faire non seulement au niveau de notre parti mais aussi avec avec toutes les composantes de la gauche. J'en ai assez d'entendre les arguments de la droite, consistant à faire croire aux français que la gauche n'a pas de programme. Depuis des années, nous travaiillons sur des projets. Du projet Universités 2000 de Michel Charzat, à aujourd'hui, nous n'arrêtons pas de faire des propositions et de déposer des amendements qui sont systématiquement rejetés pas la droite lors des sessions parlementaires aux ordres de Sarkozy.
Alors que faire? allons nous attendre 2012 ? ou trouver d'autres solutions pour nous faire entendre.Compte tenu de la situation, l'une d'elle ne serait elle pas de faire comprendre aux français que cette solution reste celle d'une mobolisation générale avec la ressource de pouvoir s'exprimer aliieurs qu'à l'Assemblée Nationale quitte à aller vers des extrêmes qui aujourd'hui ne sont pas souhaitables, mais paut-être un jour envisageables. il faut être bien puéril pour penser que le résultats des élections régionales si brillants qu'ils soient, va changer quelque chose au comportement de Sarkozy, il continuera ses réformes et ce n'est pas par quelques remaniements bidons y compris un semblant de direction sur la taxe carbonne que tout sera remis en cause. Alors ne nous étonnons pas que si rien ne se passe jusqu'en 2012, rien ne changera, les retraites, la Sécurité Sociale... bien sur nous serons parfois trompés par quelques soupoudrages sans conséquence..
Beaucoup de français se sont laissés bernés en 2007 et aujourd'hui regrettent leur vote. Si rien ne change, , ils le regretteront encore longtemps mais peut-être aurait-il été nécessaire d'y penser avant.

23/03/2010 09:22

CHALONS J Marie     Oui nous devons faire preuve d'humilité devant cette victoire au regard de l'abstention. Que veut dire cette dernière? Nous devons nous interroger, prendre en compte les doléances des concitoyens à l'égard du politique, des politiques, de l'exercice de la "chose" publique.
Faisons en sorte que cette union (retrouvée) dépasse le "mirage" des régionales au bénéfice d'un réél travail pour d'autres combats, d'autres victoires.
Encore bravo à ceux qui ont su se mobiliser, tracter, coller, boiter sans états d'âme, au delà des places, dans leur rôle de militants.
Continuons, espérons, combattons.
Amitiés socialistes.
JMC 

23/03/2010 09:21

Rossi    
Comme tu le dis: vérité, sincérité, honnéteté, des élus plus proches des problèmes des Français et pour nous militants être l'interface afin de faire remonter les difficultés que rencontre nos concitoyens.Que la guere des "chefs" s'arrête il en va de notre crédibilité pour l'avenir.
Encore bravo

23/03/2010 08:43

Georges JEGO    
Président d'ESPOIR04 qui conduit le projet de création d'un foyer occupationnel sur Manosque pour les personnes en situation de Malade Handicapé Psychique. Je fais confiance au Conseil Régional sortant, je suis content de cette élection, ils sauronts répondre à la demande d'ESPOIR04 en ce qui concerne l'investissement qu'elle envisage, Merci de votre modestie G Jégo

Haut de page | Mentions légales | Plan du site