Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Paysage après la bataille cantonale

Paysage après la bataille cantonale

Nous avons connu une formidable dynamique dans notre département qui ne doit pas être minorée (et j'ai pris un immense plaisir a sillonner le département (et au-delà) pour soutenir les amis).

Mais je pense que nous devons aller au-delà des cocoricos et observer attentivement ce qu'il vient de se passer chez nous et au niveau national, comme au niveau régional où Marseille, par exemple, a voté à 40% Front National.

Michel Vauzelle à Manosque avec les candidats socialistes le 14/03

L’abstention, massive, est un acte de défiance manifeste à l’égard de la classe politique. Chose nouvelle, elle s’exerce désormais aussi en direction d’élus de terrain qui jusque-là semblaient y échapper. Le message de cette élection s’en trouve, de fait, arasé mais pas au point de masquer les grandes questions qui vont, maintenant, structurer la campagne présidentielle. A gauche, des victoires importantes ou symboliques mais pas de large vague rose, verte et rouge. Le PS est stable par rapport à 2004 et nos alliés EE Les Verts et Front de Gauche ont progressé au premier tour.

Ces cantonales, qui devaient être une véritable démonstration de force, le nouvel acte d’une montée en puissance, fournissent quelques raisons d’y croire pour 2012, bien d’autres de s’inquiéter. Tout reste à faire.

A droite, bien sur, aucun motif à pavoiser, au contraire, et l’UMP reconnaît d’ailleurs sa «déception», c’est-à-dire sa défaite. Mais l’essentiel n’est pas là. Ce scrutin fut surtout un moment, une étape dans un processus de transformation qui va, à coup sûr, se déployer dans les mois à venir : la droite est en train de muer idéologiquement.

Certaines thématiques, certains aspects de sa rhétorique témoignent, à ce titre, d’une attitude nouvelle à l’égard du FN que la polémique sur les impossibles consignes de vote a soulignée. En tout cas, le parti de Marine Le Pen remporte là un succès qui dépasse de loin le résultat des urnes. Pour toutes ces raisons, à un an de la présidentielle, les cantonales sonnent comme un avertissement.


Nicolas Sarkozy en recyclant en 2002 les voix du FN, puis en libérant ses thèses, a réussit à républicaniser  l’extrême droite.

Le FN se heurte encore une fois au barrage du scrutin majoritaire à deux tours. Il n’est pas parvenu à porter un nombre significatif de ses candidats encore en lice au second tour, au-dessus de la barre des 50%. Mais sa progression est réelle et il l’emporte dans deux cantons : à Carpentras (Vaucluse) et à Brignoles (Var). Crédité d’un score national de 11,73% au soir de ce second tour, le FN dépasse la barre des 45% dans de nombreux cantons et gagne des voix.

Dans plusieurs grandes villes comme Marseille ou Nice, où le FN comptait décrocher des sièges, il n’en compte aucun. Alors qu’il misait sur dix ou vingt conseillers généraux pour prendre enfin pied dans les assemblées départementales, il ne transforme pas totalement l’essai du premier tour. Reste que l’ensemble de ses 394 candidats progressent tous très nettement au second tour. «Nous estimons cette poussée entre 10 et 15 points», expliquait Bruno Bilde, conseiller de la présidente du FN.

Dans ses premiers commentaires, Marine Le Pen n’a pas manqué de saluer cette performance : «Cela prouve que le front républicain s’est effondré totalement et qu’il s’agit bien d’un vote d’adhésion pour le FN», a-t-elle relevé. Le FN a manifestement bénéficié d’un report important des électeurs de droite.

 

Alors oui, la gauche doit jouer projet contre rejet face au FN et à l’abstention.

Nous devons mettre en avant des propositions concrètes qui protège les français, Martine Aubry l’a bien compris en communiquant dés lundi sur un programme de 300 000 emplois pour les jeunes. Mais les primaires socialistes et écologistes risquent d’occulter ce message. Prenons-y garde, sous peine de tout perdre, mais surtout sous peine de voir un jour le FN diriger une France sans espoir.

L’espoir est quelque chose de si fragile et de si difficile à reconstruire… J’invite les « sachants » à faire une petite visite de terrain,  ici à Forcalquier, où la misère sociale est présente comme ailleurs bien sur, mais où la guerre des égos –qualifiée de « position légitime »- a pu mettre à bas, une construction commune engagée au fil des ans dans cette petite ville si longtemps coupée en deux camps.

Les repères d’alors était peut être plus simple : Gauche/Droite d’une part et le principe selon lequel « le maire est un âne » et donc il était battu à chaque élection depuis 1989… Aujourd’hui c’est un peu plus compliqué, les repères ont sauté, quelques vannes ont rompu…

Paysage post inondation… J’assume ma part d’erreur dans cet épisode. Alors ce que je souhaite pour mon parti au niveau national, nous allons le mettre en œuvre ici : unité et travail, nous avons des devoirs et si peu de droit… Allez, au boulot !

Christophe Castaner

image

Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

09/04/2011 10:14

Patrick04
Bonjour,
j'ai fait un copier/coller du message de Charlotte car je partage entièrement son opinion.
Est-ce que le PS veut absolument remettre en route la "machine à perdre" ? Nous pouvons vraiment et logiquement nous poser la question.

Mes valeurs sont à gauche. A cette élection, j'ai eu honte, honte que deux candidats de gauche s'affrontent, honte de la logique politicienne à deux balles, ou faudrait-il dire honte que des responsables de fédérations jouent cette carte avec des visées qui à ce stade ne peuvent être que pour des intérêts individuels, sans respect des valeurs de la gauche, sans respect de leur propre candidate , sans respect des électeurs.... Honte à vous Messieurs des Fédérations qui ne représentez que vous même et prenez en otage des militants pour vous servir.... Le débat politique mérite mieux. Ne venez pas pleurnicher par la suite sur le taux d'abstention !
Cordialement,
Charlotte

01/04/2011 18:47

Caroline
Je partage certains points de votre analyse, Sara. Certes pas tous car il est vrai que je ne me sens pas mieux représentée par une femme, par le simple fait pour elle d'être une femme. J'ai tendance à considérer sur ce point que les compétences sont seules à devoir être examinées individu par individu, homme ou femme, petit ou grand, miséreux ou riche, blanc ou noir.... En revanche, je partage votre point de vue sur le fait, qu'il y a des bouffées d'oxygène parfois nécessaires, mais non pas pour des problèmes d'âge, de sexe ou autres conditions... simplement pour éviter la création de dynastie, et la sclérose des appareils. C'est un point fondamental pour un débat démocratique, un gage de dynamisme et une foi en l'avenir... Il y a en cela matière à réfléchir sur notre propre organisation et sur nos organes internes de représentation.

Caroline

01/04/2011 10:54

Georges Jégo
Merci à Christophe d'avoir réagi en faveur des Handicapés Psychiques et des bénévoles qui oeuvre à l'asso Espoir04 pour leurs mieux vivres, qu'ils retrouvent une place dans la société après la tempête connue pendant les crises. Salutations G Jégo

01/04/2011 09:43

Sara
Il me semble que le problème qui se pose ici, ce n'est pas tant la présence de tel ou tel, ici ou là. C'est la question des pratiques du parti en amont, la quetion des us et coutumes d'un autre âge, alors qu'on nous a promis un renouvellement de fond en comble des instances du parti, du national au local. Résultat, qu'est-ce qu'on apprend? Que Mme. Aubry a obligé le PS13 à entrer dans le rang, pour que sa Seigneurie GUERINI soit élu, malgré ses casseroles, son cumul, sa longévité!..Tant de décalage entre le discours et la pratique, ça n'est plus possible! Et on comprend donc que les gens n'écoutent plus la parole de ces personnes, qui ne respectent même pas leur propre parole...
Regardons le résultat des cantonales dans notre département. C'est bien sûr une victoire et félicitations à tous les élus et au Président du C.G. Mais est-ce qu'on a profité de cette échéance pour renouveler cette auguste instance, pour la rapprocher de la population, pour qu'elle soit à l'image des gens du 04? Que nenni ! Donc, le CG va disparaître en 2014 et tout le monde s'en fout sauf les appareils. Voilà des élus presque exclusivement masculins, majoritairement d'un certain âge, d'une origine monochrome, d'un statut socioculturel homogène, en plus d'être multimandatés et cumulards...Et ces Messieurs vont s'occuper des problèmes de la misère, de la précarité, de l'exclusion qui touchent les femmes, les collégiens et les jeunes de différentes origines, les personnes handicapées...Je ne sais pas vous mais moi, j'entrevois un certain hiatus, un décalage certain entre la composition du CG et la population concernée; décalage et incompréhension qu'on a vérifiés par expérience, de visus.
Conclusion, voilà une victoire éclatante, certes, mais pas enthousiasmante. Le vote, était-il un vote de conviction, d'adhésion, ou un vote par défaut, un vote de résignation? C'est dans ce sens, qu'on peut trouver des explications aux taux d'abstention, aux votes blancs et autres manifestations de désintérêt ou de protestation des citoyens. Méditons là-dessus et au boulot!
Sara

31/03/2011 22:27

Charlotte
Bonjour,
Mes valeurs sont à gauche. A cette élection, j'ai eu honte, honte que deux candidats de gauche s'affrontent, honte de la logique politicienne à deux balles, ou faudrait-il dire honte que des responsables de fédérations jouent cette carte avec des visées qui à ce stade ne peuvent être que pour des intérêts individuels, sans respect des valeurs de la gauche, sans respect de leur propre candidate , sans respect des électeurs.... Honte à vous Messieurs des Fédérations qui ne représentez que vous même et prenez en otage des militants pour vous servir.... Le débat politique mérite mieux. Ne venez pas pleurnicher par la suite sur le taux d'abstention !
Cordialement,
Charlotte

31/03/2011 15:09

Claude R
Sans être tout à fait d'accord avec Bernard, je pense qu'il uy a eu un "loupé" au PS pour le second tour car avec 10% d'écart de voix, il été préférable qu'il y ait un désistement de la candidate PS en faveur du conseiller sortant de "gauche" et issu de la majorité départementale (malgré que je ne contionne pas cet élu soutenu en cati mini par la droite). Je suppose que le maintient ddu PS c'est fait avec l'accord des instances supérieures et devait entrainer un soutien sans réserves et sans compromis . L'article de la provence du 29/03 "LE CAS ECHALON" me laisse rêveur.
Claude

31/03/2011 10:45

Thomas S
A Paola:
Christophe Castaner a été présent aux réunions de Sylvie Mas à Forcalquier et à Mane au premier tour et il était cité en gros parmis ses soutiens sur sa profession de foi. N'allez pas le chercher la dessus, il a été irréprochable dans sa discipline vis à vis du parti, malgré une situation très difficile à gérer à Forcalquier ou son conseil municipal soutenait très majoritairement Jacques Echalon.
C'est peut-être plus douloureux de se poser la vraie question... Le PS ne s'est-il pas trompé de candidat dans le canton de Forcalquier ?
La réponse est à chercher dans le résultat des élections, plus de 1000 voix d'écart malgré le soutien du sénateur, du Président du CG et de presque tous les conseillers généraux. On a pas raison contre les électeurs.
Les militants socialistes devraient faire preuve d'un peu d'humilité et se regrouper pour l'avenir au lieu de chercher des boucs émmissaire.
Sincèrement,
Thomas, à Forcalquier

 

31/03/2011 09:55

Paola Valenti
Eh bien alors on va dire que tout le monde peut se tromper, même la Fédération en réunion ... LOGIQUEMENT c'est à Forcalquier que Christophe Castaner aurait dû se trouver au soir de la clôture de campagne de la candidate de SON parti dans SON canton ....
Bien évidemment tout le monde souhaite que notre parti gagne l'année prochaine dans cette circonscription ... simplement on comprend mal que tout le monde ne veuille pas qu'il gagne déjà cette année.
Pour faire gagner le PS, faut pas se tromper de boutique !
Amitiés,
Paola Valenti

30/03/2011 18:32

Fabrice04
Cher Bernard, je crainds que tu n'ais pas vraiment tout compris...
Pour ton information, le soir du meeting dont tu parles, Christophe était au même moment à Chateau-Arnoux pour soutenir notre camarade Claude Fiaert. Celà avait été convenu en réunion à la fédération en présence de Sylvie.
De plus, la semaine précédente, Christophe a été présent aux réunions de Sylvie à Forcalquier et à Mane. Tu  n'y étais tu pas ?
Bien sur, tu es libre de souhaiter que notre parti ne gagne pas l'année prochaine dans cette circonscription. Celà n'engage que toi, mais j'ai un peu de mal à comprendre...
Fabrice

30/03/2011 18:18

Bernard04
Félicitations mon camarade Christophe, tu t'es donné beaucoup de mal pour sillonner le département pour soutenir les amis. Tu t'es donné beaucoup moins de mal pour sillonner ton canton et ton absence a été remarquée lors du meeting de cloture de campagne de Sylvie MAS.
Nous essaierons de nous en souvenir et nous mettrons autant de palisir pour te soutenir lors des prochaines échéances électorales.
Sincères amitiés Socialistes

Haut de page | Mentions légales | Plan du site