Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Sarkozy...les pieds dans le tapi

Sarkozy...les pieds dans le tapi

210 millions d'euros. Le nouveau jackpot d'Euromillions ?

Non, la cagnotte que le Trésor public (c'est à dire les contribuables) s'apprête à verser à Bernard Tapie pour solde de tout compte. Bernard tapie, le seul gagnant qui n'a pas tenté sa chance...

Question à 100 euros. Qui a dit : “On est tombé sur la tête quand je vois le montant de certaines primes versées à des dirigeants, cela dépasse la mesure” ? Réponse à …pas cher :  Bernard Tapie, le “sévèrement burné“, celui-là même qui s’est fait des c… en or… sur le dos de Marianne.

Un sketch des guignols ? Non, la joyeuse réalité.

Si “on est tombé sur la tête“, certains savent rebondir et retomber sur leurs pieds. C’est le cas de Nanard, qui vient de rafler la mise. Le trésor public (qui aura rarement aussi bien porté son nom) devra reverser quelques 210 millions d’euros à l’homme d’affaires, tous frais déduits, selon le Canard Enchainé : 45 millions d’euros au titre du préjudice moral (snif), ajoutés aux 165 millions d’euros de dommages et intérêts pour sa petite entreprise, qui ne connait décidément pas la crise. Estimation globalement confirmée par la ministre de l’Economie et par l’intéressé, qui juge cependant la polémique “politique et inutile“…

 “Je n’ai pas à m’excuser de l’argent qui m’est rendu. Il ne manquerait plus que ça“, a-t-il affirmé répond Nanard…mais cet argent lui était il du ?

Une justice privée, à l’abri des regards

En juillet 2008, pourtant, Christine Lagarde avançait que Nanard ne devrait toucher qu’entre 20 et 50 millions d’euros. Un pourboire. Or, le ministère de l’Economie disposait à l’époque de toutes les données pour ajuster son calcul. Curieuse erreur… pour une ministre qui, sur ordre de Nicolas Sarkozy toujours fidèle à ses soutiens politique,  maitrisait le dossier sur le bout des doigts, puisque c’est elle qui avait donné l’ordre de court-circuiter la justice ordinaire en nommant une commission d’arbitrage à la composition bien amicale, tout en fixant par avance les montants maxima d’indemnités à verser !

Et tout cela alors que, selon les avocats du Consortium de réalisation (CDR*), chargé de gérer le passif du Crédit Lyonnais, le parquet général de la cour d’appel de Paris qui devait rejuger l’affaire en dernier ressort venait tout juste de faire savoir qu’il considérait comme indues les exigences de Bernard Tapie… Madame Lagarde, qui conseillait alors aux Français nécessiteux de rouler en vélo pour faire des économies, avait refusé de contester la sentence. Allez savoir pourquoi…

Pire, le gouvernement a attendu le départ de notre ami Jean Pierre Aubert (toujours maire de Barcelonnette), Président du CDR et opposant farouche à toute transaction avec Tapie, pour nommant son successeur imposer cette solution extra judiciaire !


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

25/09/2010 10:07

Georges JEGO

Moi qui cherche seulement 2 m d'€ pour réaliser cette Maison l'Aurore à Manosque pour accueillir des Handicapés Psychiques et qui ne les trouve pas, L'association ESPOIR04 qui porte le projet est dans l'bnégation totale, elle ne prélève pas un centime sur les dons quelle reçoit, notemment pour les frais de déplacement et de bureautique, notre société est quelque part injuste pour le moment,
salutations G Jégo

Haut de page | Mentions légales | Plan du site