• Semences fermières : les députés de la majorité protègent les semenciers au détriment des agriculteurs
  • Mise à jour 27/12/2011 12:09:54

Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Semences fermières : les députés de la majorité protègent les semenciers au détriment des agriculteurs

Semences fermières : les députés de la majorité protègent les semenciers au détriment des agriculteurs

L' Assemblée Nationale vient d'adopter une proposition de loi sur les Certificats d'Obtention Végétale qui protège les intérêts des semenciers contre ceux des agriculteurs.

Ce texte porte atteinte au droit des agriculteurs de maitriser leurs productions, en les contraignant à payer plus cher le droit d'ensemencer leurs récoltes.

S'il est normal de faire payer aux agriculteurs le prix de la recherche dans celui des semences qu’ils achètent, il ne l’est pas de leur faire payer un droit sur les semences issues de leurs propres récoltes – ce qui reviendrait de fait à leur interdire de les utiliser.

Empêcher les agriculteurs d’utiliser leurs semences après récolte, c’est les rendre dépendants des industries semencières. Cette mesure va accélérer la concentration entre les mains de quelques grands groupes internationaux de la reproduction des espèces cultivées, et menace la diversité génétique en agriculture.

En ces temps de crise, il aurait été utile de faciliter la pratique des semences de ferme – qui revient moins chère pour l’agriculteur et qui contient moins de pesticides – plutôt que l’empêcher.

Le soutien à la recherche agronomique – notamment financée par les taxes prélevées sur les semences – est nécessaire, mais cet effort ne doit pas mettre en difficulté les producteurs.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

09/12/2011 10:20

G Jégo
Qui pourrait ne pas être d'accord avec ce qui est écrit plus haut, impensable de telles décisions.

08/12/2011 17:24

k.walli
je suis entièrement d'accord avec Mathieu Mauriés, tout n'est devenu que profit alors que l'on devrait prendre exemple sur les anciens, il existait des cultures saines bien avant que tout ces laboratoires n'inondent le monde de leur produit soi-disant benefique pour notre agriculture, c'est juste une manière de mieux controler le monde de l'agriculture et ça n'ira qu'en empirant avec les monsantos car là, pire, leur grain on ne peut meme pas les réensemenser et là, toute la population devra payer leur taxe pour pouvoir manger, c'est une honte, et que nos elus politiques acceptent cela, ç'est encore pire , ils ne sont vraiment plus là pour l'interet du peuple mais souvent que pour le leur, heureusement pas tous à ce que je vois. merci

08/12/2011 11:20

Claude R
Encore une liberté supprimée tout cela pour augmenter le profits des profiteurs et pénaliser les forces vives ainsi que (bien sûr ) les consommateurs

08/12/2011 10:06

albert haccoun
cher Christophe,
de provocation en provocation ce gouvernement signe sa défaite politique.
Avec Hollande, son équipe de campagne dirigé par Mosco, les dirigeants du PS et nous militants, le but est de chasser lui, son président et sa clique parlementaire. Nous sommes nombreux à tes cotés pour les législatives de juin.
Salutations socialistes
Albert H

07/12/2011 21:02

Mathieu Mauriès
Avec ces lois scélérates les paysans français qui vous nourrissent deviennent légalement des délinquants et des criminels, tous ces politiciens vendus à Monsanto and Co m'écoeurent .... quelle honte pour l'humanité.
Quant au soutien à la recherche agronomique française je me demande franchement à quoi elle nous sert cette recherche agronomique ? Je dirais même à rien pour la très très grande majorité de ce qu'elle produit ... le nombre d'agriculteurs ne cesse de décroître année après année, nos terres et nos animaux sont empoisonnés "légalement" et avec l'aval des scientifiques de la recherche agronomique ! Science sans Conscience n'est qu'une chose inutile sur cette terre. C'est un paysan et un ancien chercheur qui le dit ... et je sais de quoi je parle ! Les paysans, les bergers existaient bien avant qu'on invente la recherche agronomique, nous sommes capables de produire et de transmettre nos semences et nos savoir faire. Le fameux INRA et l'arsenal d'organismes agricoles qui nous parasitent voudraient nous faire croire qu'ils nous apportent le progrès ... j'appellerais plutôt cela une vaste imposture qu'on nous oblige à ingurgiter de force.

Haut de page | Mentions légales | Plan du site