Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Tremblement de terre, sommes nous prêts ?

Tremblement de terre, sommes nous prêts ?

Alors que la terre a tremblé 2 fois en 15 jours à proximité de Manosque, le CEA a simulé un tremblement de terre sur la côte Méditerranée.

Bilan virtuel : 1 500 morts et 7 000 blessés.

Il est 6 heures et demie du matin. Nous sommes le 28 juin. La Côte d'Azur sort de sa torpeur matinale. Au laboratoire de détection et de géophysique de Bruyères-le-Châtel (Essonne), les ordinateurs s’alarment. Une secousse sismique est détectée en mer, à 2 km au sud de Menton, dans les Alpes-Maritimes.
Les machines mesurent une magnitude de 6,1 sur l’échelle de Richter. Cinq minutes plus tard, une vague déferle sur la cité méditerranéenne.

L’alerte est donnée à 6 h 50 à la direction de la sécurité civile. Trop tard pour Menton, la «perle de France», c’est un tsunami qui vient de dévaster ses côtes. Il frappe ensuite Monaco, puis Vintimille, de l’autre coté de la frontière italienne.
Ce scénario catastrophe totalement fictif a été imaginé par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Il a été présenté au Sénat le 7 juillet à l’occasion d’une audition publique organisée par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst) sur le thème «La France est-elle préparée à un tremblement de terre ?».

«Pour l’élaborer, nous nous sommes inspirés d’un séisme bien réel, celui dit de Ligure survenu le 23 février 1887», détaille Michel Cara, professeur à l’Ecole et observatoire des sciences de la terre. Ce séisme fit 8 morts en France, 630 victimes du côté italien.

La France métropolitaine est une zone à sismicité modérée.

Au XXe siècle, le seul séisme d’une magnitude supérieure à 6 s’est produit en 1909, à Lambesc (Bouches-du-Rhône). Outre la Provence, les Alpes et les Pyrénées sont considérés comme des zones à risque.
En 2010, sur un littoral méditerranéen surpeuplé et qui accueille chaque été 10 millions de touristes, un séisme d’une magnitude de 6,1 sur l’échelle de Richter ferait des dégâts considérables.

«On peut s’attendre à une montée du niveau de la mer de 2 mètres, explique François Schindelé, expert au département d’analyse et de surveillance de l’environnement du CEA, il y aurait des centaines de milliers de personnes à évacuer.»
D’après le scénario du CEA, les ports, les routes, les voies ferrées seraient inutilisables et il n’y aurait plus ni eau ni électricité.

Les secousses seraient destructrices : on estime qu’entre 20% et 50% des bâtiments construits en«pierres tout venant» seraient détruits.
Bilan virtuel sur l’ensemble des régions touchées : 1 500 morts, 7 000 blessés, 15 000 sans-abri et 3 milliards d’euros de pertes directes.

Avec Cadarache ou Géosel/géomethane si prés de nous, sommes nous vraiment préparé ?


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

15/08/2010 17:46

Ghislaine Moullet
La simulation assistée met en évidence les risques qui peuvent toucher la région et nos voisins.
Et encore, cette catastrophe n'a pas été calculée en plein "boum touristique", aux mois de juillet et août.
Es ce que la simulation prend en compte les paramètres comme les incendies, les répliques, les industries détruites et l'impact sanitaire de ces destructions, le manque d'eau potable sur plusieurs semaines, le choléra, les pillages, la panique de la population...?
Les commissions d'hygiène et sécurité des industries ont dû se pencher sur ce risque; tout au moins, j'ose le croire.

Quelles sont les mesures prises dans cette éventualité?
Quelles sont les préconisations à l'attention des populations avoisinantes?
A quand remonte le dernier rapport sur la gestion des risques industriels et naturels en région PACA?

"Tremblement de terre, sommes nous prêts ?" Très certainement: NON!

14/08/2010 17:58

Guy Malhouitre
Voilà une excellente question !
Nos ineffables Pieds Nickelés Nicolas et Brice veillent sur notre sécurité comme l'on sait ...
Hors ça , on aimerait bien que s'organise une "mise à niveau " d'information sur la gestion des risques industriels dans notre région . Et les sites que cite Christophe présentent évidemment de tels risques , risques qui leur sont propres ou qui peuvent résulter de phénomènes naturels tel qu'un fort séisme .
Je suggère qu'une initiative soit prise (par les Maires?) pour l'organisation de réunions - débat publiques sur la gestion prévisionnelle de ces risques , avec les responsables industriels concernés et les pouvoirs publics locaux .

14/08/2010 11:19

mario    
quelle solution a ce probleme la surveillance le renforcement de moyens de secours

13/08/2010 17:39

Raynal
pour mon compte personnel je dirai que nous ne sommes pas prets;pourquoi un tel pessimisme :tout d'abord les constructions ne sont pas effectuées face à ces problemes,de plus dans les zones comme la Cote d'azur on laissé trop d'usagers construire à tout va,d'ou une densité de population ,et puis apres IBM qui a implanté un centre de recherches à la Gaude(pres de Nice) on favorisé l'implantation d'une zone de laboratoires à Sofia-Antipolis et par consequent augmentation de la population ;de plus les phenomenes sismiques sont surveillés mais helas guere previsibles ;la seule solution est de maitriser l'afflux de populations et diriger c'est prevoir.

Haut de page | Mentions légales | Plan du site